La place et l’Opéra


En son centre se dresse la colonne de Juillet, surmontée du fameux Génie de la Liberté, commémorant la révolution de 1830. Mais c’est pour une autre révolution que la place est bien connue : celle de 1789. À cette époque, elle était occupée par la prison de la Bastille, symbole du pouvoir absolu de l’Ancien Régime. De cette geôle, détruite peu après la Révolution française, il ne reste rien. Aujourd’hui, la place sert de cadre à de grands événements populaires – concerts, foires, marches citoyennes… – et de point de rendez-vous incontournable des noctambules qui fréquentent les bars et les restaurants alentour, notamment ceux de la rue de la Roquette, toute proche. La place est aussi le point de départ d’une balade sur le faubourg Saint-Antoine, sur lequel on part à la découverte de cours et de passages pittoresques : passage du Chantier, cour de l’Étoile d’or, cour des Trois Frères… Le monument emblématique du quartier reste l’Opéra. Conçue par l’architecte Carlos Ott, cette merveille d’architecture moderne aux façades transparentes est inaugurée le jour du bicentenaire de la Révolution française. Il est possible, en journée, de visiter les foyers publics, la salle de spectacle à l’acoustique exceptionnelle et les coulisses.

Source: parisinfo.com

Translate »