Palais du Louvre (8 photos)

<span class="entry-title-primary">Palais du Louvre</span> <span class="entry-subtitle">(8 photos)</span>


Le palais du Louvre est le plus vaste ensemble architectural de France construit en bordure de la Seine, sous l’Ancien Régime c’était la résidence des Rois de France qui l’ont fait construire et réaménagé sans cesse sur cinq siècles.

La pyramide du verre a été construite au milieu de la cour Napoléon du Louvre. Elle a été voulue par le président de la République Française François Mitterrand en 1983. Elle est a été conçue par l’architecte sino américain Ieoh Ming Pei, elle a été achevée en 1989. La statue équestre de Louis XIV due à Le Bernin ( 1598-1680 ) est une copie de l’original qui se trouve dans l’orangerie de Versailles.

(Source : http://paris1900.lartnouveau.com)


Architecture Classique (5 photos)

<span class="entry-title-primary">Architecture Classique</span> <span class="entry-subtitle">(5 photos)</span>

Selon le locuteur et le contexte, l’expression d’« architecture classique » prend des sens extrêmement variés, en contenu et en extension. L’adjectif « classique » s’applique en effet à la fois à l’Antiquité gréco-romaine dans son ensemble et aux phénomènes liés à l’imitation de cette culture (on parle ainsi d’« archéologie classique », ou du « langage classique de l’architecture »), et à de courtes périodes (l’Athènes de Périclès, la Rome d’Auguste, le siècle de Louis XIV) qui apparaissent comme des moments de perfection auxquels on attache des valeurs formelles et esthétiques particulières de mesure et d’harmonie (on oppose ainsi communément l’« équilibre classique » à la « rhétorique théâtrale du baroque »). Pour la période antique, il y a seulement emboîtement entre un sens large et des champs historiques particuliers, et l’on se reportera aux développements afférents.

Pour la période moderne, l’expression désigne l’ensemble des expressions architecturales liées à la renaissance du langage architectural de l’Antiquité, et plus particulièrement les moments ou les œuvres qui serrent au plus près le langage des ordres antiques – renaissance classique au temps de Henri II, classicisme d’Inigo Jones ou de Van Campen –, mais aussi l’ architecture française du demi-siècle (1640-1690) où s’impose un usage tempéré des ordres et des ornements, et plus généralement toute expression architecturale qui fait fonds sur la sobriété plus que sur l’abondance : il n’y a donc pas seulement emboîtement, mais aussi interférences avec la notion antonyme, ou pseudo-antonyme, de « baroque ».

(Source: www.universalis.fr)


Côté de la Cour Carrée

Côté de la Cour Carrée


La Cour Carrée est édifiée par les architectes Lemercier puis Le Vau, sous le règne de Louis XIII et Louis XIV, quadruplant la taille de l’ancienne cour de la Renaissance (nécessitant donc la démolition du reste de l’enceinte médiévale). La décoration et l’aménagement du palais sont alors dirigés par des peintres comme Poussin, Romanelli et Le Brun. Mais tout ceci est brutalement interrompu lorsque Louis XIV choisit Versailles comme centre du pouvoir et résidence royale en 1678. Le Louvre reste alors longtemps tel quel. Ce n’est qu’au xviiie siècle que de nouveaux projets, menés notamment par Gabriel et Soufflot, viennent continuer et achever le « Grand Dessein ». Un de ces nouveaux projets est celui de transformer le Louvre en musée. Il prend naissance sous Louis XV mais n’aboutira véritablement qu’avec la Révolution.

source; wikipedia

Translate »