Place Dauphine (6 photos)

<span class="entry-title-primary">Place Dauphine</span> <span class="entry-subtitle">(6 photos)</span>

La place Dauphine de forme triangulaire est située entre le Palais de Justice et la place du pont Neuf , en son centre le square de la place dauphine d’une superficie de 2 665 m2. En 1607, après le début des travaux de la place Royale (actuelle place des Vosges) et l’inauguration du Pont Neuf, Henri IV décide d’aménager la pointe ouest de l’île de la Cité entre le Palais  et le Pont Neuf.

(Source: http://paris1900.lartnouveau.com)


Place des Victoires (5 photos)

<span class="entry-title-primary">Place des Victoires</span> <span class="entry-subtitle">(5 photos)</span>

La place des Victoires provient de la volonté du duc de Feuillade, marquis de la Feuillade et maréchal de France d’honorer Louis XIV . Il commanda au sculpteur Martin Desjardins une statue en pied de Louis XIV, pour l’offrir au roi afin de célébrer la paix de Nimègue, conclue en 1678 et fait construire autour par Jules Hardouin-Mansart le premier modèle de place circulaire dans l’histoire de l’urbanisme classique

(Source: http://paris1900.lartnouveau.com)


Place de la Catalogne (9 photos)

<span class="entry-title-primary">Place de la Catalogne</span> <span class="entry-subtitle">(9 photos)</span>

La place de Catalogne est une place de forme circulaire, située dans le 14e arrondissement de Paris. Elle tient son nom de la communauté autonome espagnole, dont est originaire l’architecte Ricardo Bofill auteur du complexe architectural construit aux abords de la place dans les années 1980.

Ce site est desservi par la station de métro Gaîté.

(Source: wikipedia)


Vue sur St Michel

Vue sur St Michel


 La Fontaine Saint-Michel, la plus haute fontaine de Paris, se dresse sur la Place Saint-Michel, dans le 6e arrondissement de la capitale. Emblématique des travaux orchestrés par le Baron Haussmann sous le Second Empire, elle attire de nombreux parisiens, des franciliens, des visiteurs de province et du monde entier.

Élaborée dans un style éclectique par l’architecte Gabriel Davioud (1824-1881), elle se présente comme une sorte d’arc de triomphe antique, destiné à commémorer la victoire de l’archange Saint-Michel sur son adversaire.

La fontaine Saint-Michel reflète les critères architecturaux et esthétiques édictés par le Baron. Construite à partir de 1858 et inaugurée en 1860, en bordure du boulevard Saint-Michel (terminé en 1859) et de la rue Danton qui descend vers la Place Saint-André-des-Arts, elle se situe dans l’axe du boulevard du Palais qui traverse l’Île de la Cité.

Place du Panthéon

Place du Panthéon


Le Panthéon (Paris)

Aux grands hommes la patrie reconnaissante

Église à l’origine, le monument a été récupéré par la République pour la célébration de ses gloires…

Le Panthéon, l’un des monuments les plus imposants de Paris, est sorti d’un long sommeil le 19 mai 1981, quand François Mitterrand a inauguré son premier mandat présidentiel par un hommage solennel aux mânes de quelques hôtes de la nécropole nationale : Victor Schoelcher, Jean Jaurès et Jean Moulin.

Depuis lors, lui-même et son successeur se sont fait un devoir de renouer avec les inhumations en grand pompe. Pas moins de sept en ce qui concerne François Mitterrand, soit un dixième de l’effectif total : René Cassin (1987), Jean Monnet (1988), l’abbé Grégoire, Gaspard Monge et Condorcet (1989), Pierre et Marie Curie (1995). Deux avec Jacques Chirac : André Malraux (1996) et Alexandre Dumas (2002).

Ce rituel républicain avait été délaissé par les présidents de Gaulle – qui s’était limité à célébrer Jean Moulin (1964) -, Pompidou et Giscard d’Estaing, quand la France regardait avec confiance vers l’avenir. Son retour manifeste une quête d’identité nationale dans un pays perclus de doutes.

Source: www.herodote.net

Place de la République

Place de la République


La place de la République a dévoilé son nouveau visage en 2013. Elle fait désormais la part belle aux promeneurs, ses espaces de circulation automobile ayant été considérablement réduits. Pour se détendre, faire une pause ou discuter entre amis, des fauteuils, des chaises et des tables ont été disposés un peu partout. Avec ses nouveaux aménagements, l’esplanade retrouve son caractère populaire, convivial et festif. Le Monument à la République, statue monumentale s’élevant au centre de la place et point de mire incontournable de manifestations citoyennes, a également bénéficié d’une seconde jeunesse. La place est le lieu de rendez-vous idéal pour les noctambules fréquentant les innombrables lieux de sortie à proximité : bars, salles de concert, discothèques, théâtres…

Source: parisinfo.com

Translate »